Comment ne pas perdre 30 millions d'€ (c'est aussi valable pour 40 Milliards) !




J'ai pris beaucoup de temps pour rédiger cet article vu son importance. Quand on parle d'argent, on parle de la vie des gens; on parle des énergies investies parfois pendant toute une vie, mais surtout, on parle d'un sujet très tabou en France et dans les pays anciennement colonisés par la France.

Et pourtant, c'est un sujet important surtout en ces temps difficiles ou l'inflation monte au toit et où nous avons une abondance de créativités, d'entrepreneurs de tout bord qui proposent d'investir dans leurs boites, ou simplement idées.


Lorsque je rédigeais la première version de cet article, j'allais aborder le fiasco NFT de AkuAuction. Malheureusement quelques jours plus tard, nous avons assisté impuissant à un de ses rares kracks cryptos boursiers causés par un mauvais calcul socio comportemental de la blockchain Terra (Luna).


Ingénierie sociale

La civilisation occidentale nous apprend selon Hobbes que l'Homme par nature est mauvais, dixit "l'homme est un loup pour l'homme" !

Il faut alors s'assurer qu'à toutes les couches de la société, il y ait des règles capables de régir son comportement afin d'éviter des débordements et entreprises mal intentionnées.

C'est la raison de l'existence des Etats et donc, de la Constitution et des règles de Droit, etc.

Une règle mal rédigée peut-être mal exploitée en procédant à une interprétation volontairement dévoyée tout en restant dans les limites de ce qui est légal.

Cette volonté de nuire peut-être définie comme un comportement social qui est généralement attendu d'un homme (voir l'esclavage, la colonisation, etc...). Cependant, ce comportement n'est pas un fait isolé, mais un élément qui s'inscrit dans une réalité sociale que les savants ont fini par appeler, l'ingénierie sociale.

Cette ingénierie sociale s'applique à la société de façon permanente indépendamment de l'évolution technologique ou de l'acquisition de nouvelles connaissances.


Punition vs Prévision

La loi telle que pensée est par défaut un élément punitif. L'adage occidental le définit en ces termes : "Nul n'est sensé ignoré la Loi" pour rappeler que celui qui l'enfreint doit en subir les conséquences. Généralement, nous n'entendrons cet adage qu'après violation d'une Loi et très rarement jamais avant !

La nature menaçante et punitive de la Loi dans la culture occidentale ne prévoit pas ou à quelques exceptions près, une démarche prévisionnelle qui dirigerait le comportement humain dans un sens qui servirait à éviter toute forme de violation (éducation scolaire, civisme).

Cette vision de la Loi a été une de mes déceptions sur les bancs de faculté de Droit. C'est la raison qui m'a poussée à me tourner vers la blockchain et surtout le contrat intelligent, instrument codifié de prévention de violations des règles sociales entre autres.


Le cœur de l'article

Aujourd'hui la blockchain et ses applications sont considérées principalement comme des outils techniques "sans cœur", de petits jouets technologiques dont le seul intérêt réside dans le trading de cryptomonnaies et le blanchiment d'argent.

En réalité, la blockchain et tout projet blockchain existant est intrinsèquement lié à un besoin fort de forger de nouvelles règles de vie commune. Ces règles sont mises en place grâce à un outil appelé, la Tokénomie, dont le rôle est de prendre en considération tous les aspects de la vie réelle, morale, loi, comportement social, etc, et de les transcrire dans un consensus algorithmique adopté par tous les membres d'une société, d'une communauté, d'un Etat, etc.

La Tokénomie est un outil construit sur trois éléments, à savoir, le marché, le mécanisme et le token. Elle est définie comme l'économie des tokens alors qu'en réalité, elle va bien au-delà de l'économie et pourrait être considérée comme une nouvelle branche de l'étude comportementale de l'ingénierie sociale. Chacun des éléments précédemment cités est composé de trois facteurs qui permettent de réfléchir, analyser, construire et décortiquer une projet blockchain.


Les facteurs de la tokénomie

Le marché permet de comprendre l'attraction de la cible et s'assurer qu'elle est soit importante ou alors petite mais profondément motivée pour adopter le projet. Il s'assure que la demande, quelque soit son importance, trouvera toujours de la fluidité dans le projet pour s'émanciper et ce, de façon très sécurisée!


Le mécanisme répond à la question de la gouvernance. Il étudie le comportement social possible des futurs membres de la communauté et définit de facto le processus de prise de décision, le système de prise de décision et la structure de prise de décision.


Le token quant à lui, répond d'abord à l'objectif de création du projet. Un token équivaut à un objectif. S'il en existe plus d'un, alors, il faudra pour chaque objectif, un token pour lequel il faudra préciser la nature, à savoir, monétaire, utilitaire ou sécuritaire et enfin, le mode de fonctionnement notamment par le biais du code et des algorithmes de régulation du comportement des tokens dans le système.


Conclusion

Quelque soit l'angle sous lequel vous le prenez, un projet blockchain devra être analysé sous les règles tokénomiques afin de s'assurer qu'il est viable sur le long terme. Cette gymnastique intellectuelle est certes lourde les premières fois. Cependant avec un exercice constant, il devient au bout de quelques temps faciles d'analyser un projet blockchain et déterminer immédiatement sa viabilité et sa crédibilité.

Avec cet outil en main, j'ose espérer que quelque soit votre background, vous serez en mesure de prendre les dispositions qui sied avant de vous lancer dans une aventure Web 3.0 .
















1 vue0 commentaire